Skip to main content

Refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien est une solution simple et économique pour rafraîchir vos sols. Les joints peuvent se salir, se fissurer ou s’user avec le temps, mais il n’est pas nécessaire de retirer les anciens pour les rénover.

Apprenez à redonner un coup de neuf à vos sols carrelés en suivant des étapes faciles. Que vous soyez un bricoleur débutant ou expérimenté, ces conseils vous aideront à obtenir un résultat professionnel sans complications.

Matériel et outils nécessaires

Liste du matériel

Pour refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien, vous aurez besoin des éléments suivants :

  • Joint de carrelage (nouveau) : Choisissez un joint adapté à vos besoins et à la couleur de votre carrelage.
  • Produit de nettoyage spécifique pour les joints : Il est essentiel de bien nettoyer les anciens joints avant d’appliquer le nouveau.
  • Ruban de masquage : Utilisé pour protéger les bords des carreaux pendant l’application du joint.
  • Éponge et chiffon : Pour le nettoyage et la finition des joints.

Liste des outils

Les outils suivants sont nécessaires pour réaliser cette tâche :

  • Grattoir à joints : Pour enlever les parties endommagées des anciens joints et préparer la surface.
  • Pistolet à joint : Pour appliquer le nouveau joint de manière uniforme.
  • Couteau à enduire ou spatule : Pour lisser le joint après application.
  • Seau et éponge : Pour nettoyer les excédents de joint et finaliser le travail.

Préparation de la surface

Nettoyage des joints

La première étape pour refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien est de bien nettoyer les joints existants. Un nettoyage minutieux permet au nouveau joint de bien adhérer et d’assurer une finition durable et esthétique. Utilisez un produit de nettoyage spécifique pour les joints afin de déloger la saleté, les moisissures et les résidus. Appliquez le produit en suivant les instructions du fabricant et laissez agir le temps recommandé.

Élimination des parties endommagées

Ensuite, utilisez un grattoir à joints pour enlever les parties endommagées ou friables des anciens joints. Cette étape permet de créer une surface propre et stable pour l’application du nouveau joint. Veillez à gratter délicatement pour ne pas endommager les carreaux environnants.

Séchage de la surface

Après le nettoyage et l’élimination des parties abîmées, rincez la surface avec de l’eau propre pour enlever les résidus de produit nettoyant. Séchez soigneusement les joints avec un chiffon ou laissez-les sécher à l’air libre. Une surface bien sèche est indispensable pour une bonne adhérence du nouveau joint.

Application des nouveaux joints

pistolet à joint carrelage

Étape 1 : Protection des bords

Avant de commencer, utilisez du ruban de masquage pour protéger les bords des carreaux adjacents. Cela évite que le joint ne déborde sur le carrelage et assure une finition propre et précise. Appliquez le ruban de manière à laisser les espaces des joints bien dégagés.

Étape 2 : Préparation du nouveau joint

Préparez le nouveau joint en suivant les instructions du fabricant. Si vous utilisez un joint en poudre, mélangez-le avec de l’eau jusqu’à obtenir une consistance homogène et épaisse, semblable à celle du dentifrice. Assurez-vous qu’il n’y a pas de grumeaux pour une application plus facile.

Étape 3 : Application du joint

Chargez le pistolet à joint avec le mélange préparé ou utilisez un tube de joint prêt à l’emploi. Appliquez le joint le long des lignes de carrelage, en veillant à remplir complètement les espaces entre les carreaux. Travaillez méthodiquement, en sections, pour garantir une couverture uniforme.

Étape 4 : Lissage et finition

Utilisez un couteau à enduire ou une spatule pour lisser le joint fraîchement appliqué. Faites glisser l’outil le long des lignes de carrelage à un angle léger pour enlever l’excès de joint et créer une surface lisse et uniforme. Passez une éponge humide sur les carreaux pour nettoyer les débordements avant que le joint ne sèche.

Étape 5 : Nettoyage final

Retirez le ruban de masquage avec précaution avant que le joint ne soit complètement sec pour éviter de tirer sur le nouveau joint. Utilisez une éponge humide pour nettoyer les résidus de joint sur les carreaux, en veillant à ne pas toucher les lignes de joint. Laissez sécher complètement selon les recommandations du fabricant avant de marcher sur la surface ou de procéder à tout autre nettoyage.

nettoyage éponge joint de carrelage au sol

Séchage et Entretien

Temps de séchage

Une fois les nouveaux joints appliqués et lissés, il est important de laisser le temps nécessaire pour un séchage complet. En général, le temps de séchage varie entre 24 et 48 heures, selon le type de joint utilisé et les conditions environnementales (température, humidité). Évitez de marcher sur le carrelage ou de le mouiller pendant cette période pour garantir une bonne adhérence et une finition durable.

Entretien des nouveaux joints

Pour maintenir l’apparence et la durabilité de vos nouveaux joints, il est recommandé de les nettoyer régulièrement avec des produits doux et non abrasifs. Utilisez une brosse à poils doux et un nettoyant pour carrelage pour enlever la saleté et les taches sans endommager les joints. Évitez les produits chimiques agressifs qui peuvent dégrader le matériau des joints.

Protection additionnelle

Pour une protection supplémentaire, envisagez d’appliquer un scellant pour joints une fois que le séchage est complet. Le scellant aide à prévenir les taches, la moisissure et l’usure prématurée. Appliquez le scellant en suivant les instructions du fabricant et renouvelez l’application tous les ans ou selon les recommandations pour maintenir une protection optimale.

En suivant ces étapes de séchage et d’entretien, vos nouveaux joints de carrelage resteront en bon état et conserveront leur aspect neuf plus longtemps.

Dans quel cas on ne peut pas refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien ?

joints carrelage trop abimés

Il y a certains cas où il n’est pas recommandé de refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien :

1. Joints excessivement abîmés

Si les anciens joints sont très endommagés, friables ou présentent des fissures importantes, il est préférable de les enlever complètement. Les nouveaux joints n’adhéreront pas correctement sur des surfaces trop dégradées, ce qui pourrait compromettre la durabilité et l’esthétique du résultat final.

2. Moisissures incrustées

Lorsque des moisissures se sont profondément incrustées dans les anciens joints, il est difficile de les éliminer complètement avec un simple nettoyage. Dans ce cas, il est essentiel de retirer les anciens joints pour éviter tout risque de propagation de moisissures sous les nouveaux joints, ce qui pourrait affecter la santé et l’hygiène de votre espace.

3. Joints mal adhérents

Si les anciens joints ne sont plus bien adhérents aux carreaux, les nouveaux joints ne pourront pas compenser cette défaillance. Il est alors nécessaire de retirer les anciens joints pour garantir une bonne adhérence et éviter que les nouveaux joints ne se détachent rapidement.

4. Espacement insuffisant

Si les espaces entre les carreaux sont trop étroits ou irréguliers, il peut être difficile d’appliquer un nouveau joint par-dessus l’ancien. Dans ce cas, retirer les anciens joints permet de créer un espace suffisant pour un jointage uniforme et efficace.

5. Problèmes structurels

Lorsque des problèmes structurels sous-jacents, tels que des mouvements de sol ou des carreaux mal fixés, sont présents, refaire simplement les joints ne résoudra pas le problème. Il est crucial d’adresser ces problèmes avant de refaire les joints pour éviter des dommages ultérieurs.

Les questions fréquemment posées

retirer les joint de carrelage au sol

Puis-je appliquer un nouveau joint sur un ancien joint abîmé ?

Oui, vous pouvez appliquer un nouveau joint sur un ancien joint abîmé à condition de bien préparer la surface. Il est essentiel de nettoyer les anciens joints et de retirer les parties endommagées ou friables. Cette préparation permet au nouveau joint d’adhérer correctement et d’assurer une finition durable.

Quels sont les signes que mes joints de carrelage doivent être refaits ?

Les signes indiquant que vos joints de carrelage doivent être refaits incluent des fissures, des trous, des taches persistantes, et la présence de moisissures. Si vous remarquez que les joints sont devenus poreux ou friables, ou s’ils ne remplissent plus leur fonction de protection contre l’humidité, il est temps de les refaire.

Est-il nécessaire de sceller les nouveaux joints ?

Il est fortement recommandé de sceller les nouveaux joints pour les protéger des taches, de l’humidité et de la moisissure. Le scellant prolonge la durée de vie des joints et facilite leur entretien. Appliquez le scellant après le séchage complet des joints, selon les instructions du fabricant.

Combien de temps faut-il attendre avant de marcher sur le carrelage après avoir refait les joints ?

Il est recommandé d’attendre entre 24 et 48 heures avant de marcher sur le carrelage après avoir refait les joints. Ce temps de séchage permet aux nouveaux joints de durcir et d’adhérer correctement. Consultez les instructions spécifiques du fabricant du produit pour des recommandations précises.

Puis-je utiliser des produits de nettoyage ordinaires sur les nouveaux joints ?

Pour nettoyer les nouveaux joints, utilisez des produits de nettoyage doux et non abrasifs. Évitez les nettoyants à base d’acide ou trop agressifs, car ils peuvent endommager les joints. Privilégiez les produits spécialement conçus pour les carrelages et les joints pour un entretien optimal.

À quelle fréquence dois-je nettoyer les joints de carrelage ?

Il est conseillé de nettoyer les joints de carrelage au moins une fois par mois pour prévenir l’accumulation de saleté et de moisissure. Un nettoyage régulier permet de maintenir l’apparence des joints et de prolonger leur durée de vie. Pour les zones à fort passage ou exposées à l’humidité, un nettoyage plus fréquent peut être nécessaire.

En bref

Refaire un joint de carrelage au sol sans enlever l’ancien est une méthode pratique et efficace pour rafraîchir vos sols sans engager de gros travaux. En suivant les étapes décrites – préparation de la surface, application du nouveau joint, et entretien régulier – vous pouvez obtenir un résultat professionnel et durable. Que vous soyez un bricoleur amateur ou expérimenté, ce guide vous aide à redonner un coup de neuf à vos carrelages avec facilité.

N’hésitez pas à partager vos expériences et vos photos dans les commentaires. Nous serions ravis de voir vos réalisations et de répondre à toutes vos questions supplémentaires.

Je m’appelle Jonathan VOOGT et je suis coach immobilier. Je m’intéresse à toutes les facettes de ce domaine, que ce soit les transactions immobilières, la gestion locative, l’investissement ou la rénovation de biens. Je réalise du coaching immobilier partout en France.

Laisser une Réponse